En este grupo En todos

Foro de Francés



Salut! C'est Noël

cintia renata
Ingeniero; profesora y doctora en pesq...
Escrito por Cintia Renata Del Solar
el 16/11/2010

Salut! Je m'appelle Cintia Renée et fais partie du group de français. Je trouve l'idée de Victor très intéressant, il suggère d'ouvrir un débat dans le forum sur des sujets de notre intérêt et dans lesquels les autres membres pourront participer en donnant leur avis. La participation dans les débats nous permettra d’améliorer la connaissance de la langue.

Je voulais proposer une petite question pour commencer: le Noel. J'aime les fêtes de Noel et l'atmosphère magique du Noel. Il y a qui dit que le Noel c'est pure consumérisme, et je suis dacord, il y a beaucoup de consumérisme mais pour moi Noel veut dire "amis, famille, repos, amusement", un étreinte chaude et douce dans le froid de l'hiver. Et vous, qu'en pensez-vous? ;-)

Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 16/11/2010

Bonjour Cintia,

Merci d'avoir relevé le défi et de proposer si vite un sujet de discussion.
Tout d'abord, et comme promis, je vais porter quelques petites corrections à ton texte qui, en général, est très bien écrit. Félicitations!
Víctor
_______________________________________________________________________
Salut! Je m'appelle Cintia Renée et fais partie du groupe de français. Je trouve l'idée de Victor très intéressante. ll suggère d'ouvrir un débat dans le forum sur des sujets de notre intérêt et dans lesquels les autres membres pourront participer en donnant leur avis. La participation dans les débats nous permettra d’améliorer la connaissance de la langue.

Je voulais proposer une petite question pour commencer: Noël. J'aime les fêtes de Noël et son atmosphère magique. Il y en a qui disent que Noël est une pure surconsommation , et je suis d'accord , il y a beaucoup de surconsommation mais pour moi Noël veut dire "amis, famille, repos, amusement", une étreinte chaude et douce dans le froid de l'hiver. Et vous, qu'en pensez-vous? ;-)
________________________________________________________________________

Cintia Renata Del Solar
Ingeniero; profesora y doctora en pesq...
Escrito por Cintia Renata Del Solar
el 16/11/2010

Salut, Victor,
merci beaucoup d'avoir corrigé mon texte, tu es très aimable.
En continuant la conversation sur les fêtes de Noel (desolée, mon clavier n'a pas de tréma), je passerai les fêtes de Noel à Florence. Florence, capitale mondiale de l'art et patrimoine de l'humanité, se trouve en Toscana, une région du centre-nord de l'Italie. Si il fera beau, je ferai du velo et longues promenades, si il pleuvra visiterai la ville en bus. Il y a beaucoup de choses à voir: musées, monuments, galeries de peinture et beaucoup de choses à faire: excursions dans la nature et petits restaurants très caractéristiques où on peut goûter plats typiques de la région. E tout ça dans une atmosphère magique et unique.
Et vous? Où passerez-vous les fêtes de Noel?
:-)

Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 17/11/2010

Bonjour Cintia,

Moi aussi je crois que dans les sociétés occidentales il y a surconsommation à l'occasion des fêtes de Noël, même si elle a beaucoup baissé dernièrement à cause de la crise. Cependant, je crois qu'elle est toujours trop importante.
L'investissement que les fabricants et les distributeurs font en vue de ces fêtes est extraordinaire, principalement en campagnes publicitaires et en décoration exubérante des magasins.
Le marché commercial nous pousse à traduire nos sentiments envers ceux que nous aimons sous forme de cadeaux que nous ne pouvons pas toujours supporter... La bonne nouvelle est que, par bonheur, cela ne se produit qu'une fois par an. Quoique, tout compte fait, pendant le reste de l'année on ne nous épargne pas beaucoup non plus: les anniversaires, les fêtes*, la fête des mères, la fête des pères, la Saint Valentin, etc. , etc.

À mon avis, nous avons succombé si facilement à la pression commerciale que nous ne savons plus suffisamment exprimer nos sentiments avec les mots ou les gestes et que nous avons besoin de le faire à travers les cadeaux.

C'est pourquoi je suis bien d'accord avec toi, Cintia, que ces fêtes, comme toutes les autres fêtes d'ailleurs, devraient seulement être l'excuse de retrouvailles et de réunion pour pouvoir exprimer nos sentiments aux autres.

Mais, j'aimerais moi aussi connaître l'avis de nos autres camarades.

Víctor

Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 20/11/2010

Il est certain que les vacances de Noël peuvent être un bon prétexte pour faire un voyage et, sans aucun doute, pour les amants de l'art et de l'architecture, Florence est un excellent choix.

Quelqu'un d'autre va-t-il voyager pour Noël?

Annette Anllelini
Dr en odontologia universidad de la re...
Escrito por Annette Anllelini
el 20/11/2010

Non, je n´irai nulle part! Je passe Nöel en famille ,chez moi, avec 40º de chaleur! Comme toutes les années! On fête la naissance de Jésus, chez moi c´est une fète catholique! Bien sûr mélangé, á la dégustation de plats européens, pas d´accord á notre température! Et de câdeaux pas dutout luxueux, simplement pour touver dans l´arbre, coutume, payainne? , mais á son cóté la crêche! Je vous embrasse

Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 20/11/2010

Cela me fait penser, Annette, qu'en 1972 j'avais passé Noël à Buenos Aires et qu'en effet j'avais été un peu surpris par la chaleur de l'été. Ma femme, qui est australienne, me raconte qu'étant jeune elle avait l'habitude de passer Noël à la plage. Et le Père Noël déguisé en Pôle Nord! Un vrai choc de cultures!

Tu nous rappelles, Annette, que Noël est une fête catholique et c'est tout de même marrant de voir la quantité de gens qui n'étant pas catholiques, certains pas même croyants, qui célèbrent cette fête. Au Maroc et en Tunisie, par exemple, où la religion officielle est l'Islam, beaucoup de gens célèbrent Noël mais sans lui accorder pour autant un caractère religieux mais plutôt traditionnel. Je pense qu'en effet, de plus en plus, on fête Noël comme une fête païenne.

Víctor

Isabel L M
Historia universite de liege
Escrito por Isabel L M
el 21/11/2010

Bonjour Cintia, bonjour les amis.

Un sujet de discussion très d´à propos, puisque Noêl est au coin de la rue.
Merci Victor pour m´inviter à participer à ce débat.

J´aime les fêtes de Noël, car l´ambiance est chaleureuse et joyeuse. Les rues, les vitrines sont décorées, illuminées. Tout le monde semble mieux disposé envers ses semblables.
On organise des spectacles, les crèches sont toujours magnifiques à voir.

En famille, on se réunit; on prépare des plats typiques de cette occasion. Il y a plein de gourmandises succulentes.

Et puis, ici en Espagne, la Loterie Nationale met un prix spécial pour ce jour; le tirage se fait le 22 Décembre et la vente des billets s´effectue à partir du mois d´août. Presque tout le monde a son numéro: que de rêves en perspectives! Beaucoup de personnes achètent un numéro en commun où le même de la série cela crée des liens d´espoir. Les gagnants sont interviewés à la télévision.

Noël: un moment de bonheur.

amitiés
Isabel

Maikel
Escrito por Maikel
el 24/11/2010
Bonjour, mon nom Maikel Calero, grâce Victor de m'avoir invité à ce débat sur Noël.
Noël à la maison à de nombreux moments mignon, la famille se réunit, les amis, les amis, passer des moments inoubliables, rire, faire des histoires, mais plus important, c'est qu'ils continuent à vivre la vie, connaît une autre journée de ce miracle glorieux nous a donné vie à vivre, dans ces jours de Noël toute l'âme du changement, règne la joie, la paix et l'amour et l'espoir de rester pour toujours...
Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 25/11/2010

Quelques petites précisions pour Maikel (au fait, Maikel, ta photo est un peu floue...).

- Grâce:
La grâce peut être un don, une faveur, un pardon même. Quelque chose de gracieux est charmant, délicat, élégant, sympathique, etc. Pour mieux connaître toutes ces nuances, vous pouvez visiter le CNRTL .
L'usage de grâce comme synonyme de remerciement est vieilli. Dans le cas d'un emploi direct il faut dire merci: - Merci Maikel pour avoir participé dans ce débat. Cependant, dans le cas d'un emploi indirect on peut dire: - Grâce à Cintia nous pouvons parler ici des fêtes de Noël.

- Noël a de nombreux moments...:
Attention de ne pas confondre le verbe avoir ("a", sans accent) avec la préposition "à" (en espagnol on fait une erreur très ressemblante, lorsqu'on confond le verbe "haber" avec la préposition "a").

- Mignon, mignonne:
Un petit chien peut être mignon, une jeune fille peut être mignonne, etc. Mais un moment ne peut pas être mignon. En général, les moments sont agréables, merveilleux, etc.

- Faire des histoires:
En général, "faire des histoires" veut dire créer des problèmes. Si bien dans les fêtes de Noël il arrive souvent que les gens se créent des problèmes, je suis sûr, Maikel, que ce n'est pas ce que tu as voulu dire mais plutôt que l'on se "raconte des histoires" et des blagues pour rire.

Cintia Renata Del Solar
Ingeniero; profesora y doctora en pesq...
Escrito por Cintia Renata Del Solar
el 26/11/2010

Salut à tous!
je reviens de découvrir le village du Père Noel sur l'internet, c'est très amusant , je lui ai déjà écrit une lettre! Voilà le link pour tous ceux qui veulent redevenir enfants pour quelque heure:
https://www.santagreeting.net/fr
:-))

Isabel L M
Historia universite de liege
Escrito por Isabel L M
el 26/11/2010

Bonsoir Cintia, les amis,

Je viens de consulter le lien que tu nous a laissé: je vois que le commerce devient loi de vie, même le Père Noël sait comment faire du profit.

Ici à Madrid, les commerces décorent leurs vitrines pour Noël et les rayons se garnissent de plus en plus de produits pour les fêtes : nougats, petits cakes typiques de Noël, mazepain (turrón, polvorones, mazapan) et bien sûr les fruits de mer prennent place dans les congelés ou comme produits frais dans les poissonneries.

Bientôt, les rues s´illumineront et les sapins envahiront les places pour la grande joie des petits et des grands.

J´ai laissé un document comportant des modèles de cartes pour envoyer les voeux de Noël et Nouvel an

Https://grupos.emagister.com/ficheros/vcruzada? Fdwn=1&idGrupo=6976&idFichero=643268

On ne sait jamais qu´il vous arrive d`être à court d´idées pour cette mission annuelle.

Bonne soirée à tous
Isabel

Alicia Amorós
Iniciación al doblaje para cine, telev...
Escrito por Alicia Amorós
el 29/11/2010

Nöel est certainement plein de surprises.

Nous l'attendons et n ous craignons presque avec la même devotion. Il est vraie aussi qu'acculés a la surconsommation, nous tremblons à l'heure des cadeaux pour ne pas depenser trop ni trop de peu par " lequel ils disont". Le même nous passe sur la table. Nous achetons toujours des quantités énormes de nourriture avec la crainte de ce quelqu'un reste avec faim.

Ça c'est le Nöel? Consommer et consommer. Dépenser, râler et désirer que ces jours passent rapide pour pouvoir revenir à la routine par plus ennuiyeuse que soit-elle.?

Dans le monde catholique il y aura des gens qui vont profondement ces jours comme les plus importantes de l'année, mais en général et malheureusement quand nous parlons de Nöel nous voyons seulement des achats et des frais. C'est la modernité.

Cependant, dans le fond de notre coeur , nous sommes contentes de voir de nouveau toute la famille réunie bien qu'il soit seulement par un jour.

Bref....... Vous avez remarquez que cet fête de Nöel ne me plait pas?

Cela, dit avec tout le respect et avec une certaine ironie parce que je suis la prémiere qui célebre, j'achete et je dépense ce quíl faut.

Bon Nöel... Mais sans stres!

Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 30/11/2010

Bonjour Alicia,

Afin que tout le monde puisse en bénéficier, nous porterons quelques corrections à la première partie de ton texte.

- Nous l'attendons et nous craignons ...:
Ici, il ne faut pas craindre de répéter le complément d'objet direct "le", surtout si nous répétons le pronom personnel "nous". Sans celui-ci, tu aurais pu dire: "Nous l'attendons et craignons...".

- ... Presque avec la même devotion :
Ici, il est beaucoup plus correct de mettre l'adverbe "presque" à la fin de la phrase: "... Avec la même dévotion presque".

- Il est vraie :
Attention, "vrai", étant un adjectif, s'accorde avec le sujet qui, ici, est le pronom personnel "il": "il est vrai".

- ne pas depenser trop ni trop de peu :
J'avoue que cette construction est assez difficile. La phrase devrait être: "Ne dépenser ni trop ni trop peu".

- par " lequel ils disont":
Je suppose, Alicia, qu'ici tu veux signifier l'expression espagnole "por el qué dirán". Dans ce cas, il faut dire: "... à cause du qu'en dira-t-on".

- Le même nous passe sur la table.
Telle qu'elle est écrite, cette phrase ne se comprend pas. Il faut dire: "Il nous arrive de même à table".

- Ça c'est le Nöel?
La construction correcte serait: "C'est ça Noël? " (Plus littéraire: "Est-ce cela Noël? ").

- Que ces jours passent rapide:
Il faut utiliser l'adverbe: "Que ces jours passent rapidement".

- Revenir à la routine par plus ennuiyeuse que soit-elle:
Il faut dire: "Revenir à la routine, si ennuyeuse soit-elle".


Je dois cependant te féliciter, Alicia, pour avoir le courage de te lancer dans des commentaires qui ne sont pas faciles à rédiger.

Víctor

Alicia Amorós
Iniciación al doblaje para cine, telev...
Escrito por Alicia Amorós
el 02/12/2010

Gracias, Victor por tus correcciones. Si, es verdad, soy valiente porque tengo consciencia de mis errores y sin embargo me lanzo.... Al vacío.
Pienso que es así como se aprende, no?
A ver si encuentro a alguien para poder practicarlo por Skype o de cualquier otro modo, aunque sea un poco difícil coincidir.
A bientôt, mes amis!.

Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 02/12/2010

En effet, Alicia, pour bien apprendre les langues il faut perdre sa timidité et ne pas hésiter à foncer tête basse, surtout si quelqu'un peut corriger tes erreurs.
À bientôt,
Víctor

Sonia
Escrito por Sonia
el 08/12/2010

Bonjour Victor et bonjour a tous et toutes:

D'abord je voudrais me présenter, je m'appelle Sonia et depuis quelques mois, de temps en temps je vous lis, j'ai fait quelques tests, sans participer dans les débats.

Aujourd'hui, je me décide à participer, j'éspère me faire comprendre, sinon, je vous prie sincèrement de m'excuser.

Nöel est déja là! Pour moi, le plus important c'est que les familles puissent se réunir. Combien de personnes voyagent des milliers de kilomètres pour se retrouver et passer quelques jours ensembles?

À mon avis, ç'est cet esprit ( familial) que la société devrait transmettre aux enfants, loin de cette folie de surconsommation, par laquelle souvent on se laisse envahir.

Malheureusement, je ne peux pas le faire toutes les années, justement, à cause de la distance. Je pense que c'est pour ça, que, mes meilleurs souvenirs des fêtes de Nöel, appartiennent à l'épôque de mon enfance ,vécue en France.

Toute la famille était là, la maison se remplissait d'oncles, tantes, cousins,amis, etc,...

Les enfants, en profitaient au maximun, pour s'amuser et se défouler en attendant la nuit magique du 24 décembre, éssayant de surprendre à Papa Nöel.

Imaginez-vous, qui c'est qui à eu la surprise de voir à son père déguisé?

J'ai transmis à mes enfants ma tendresse et mon affection pour le Père Nöel, personnage que je trouve vraiment sympatique, doux et chalereux.

Attention! Tous mes respects pour les Rois Mages, qu'en Espagne ont toujours une plus grande rélévance que le Père Nöel.

Il faut remmercier à la "surconsommation" car grâce à elle, Le Père Nóel comptent de plus en plus avec des admirateurs, dans des pays où auparavant c'était un inconnu

Merci a tous de me lire, et à Victor de me corriger.

Bonne journée et enchantée!

Sonia.


Víctor Pérez Pérez
Aptitud para el idioma francés eoi
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 08/12/2010

Bienvenue parmi nous Sonia et merci de nous faire part de tes réflexions sur les fêtes de Noël qui, comme tu dis si bien, prennent tout leur sens en famille.
Ces fêtes sont l'excuse parfaite pour réunir tout le monde! Malheureusement, les années passent, les enfants grandissent et, souvent, ils vont vivre dans d'autres villes ou d'autres pays sans avoir toujours la possibilité de voyager. C'est peut-être la raison pour laquelle autour de moi j'entends de plus en plus des gens se plaindre de ces fêtes. Il y en a même qui affirment les haïr... Je pense que cela se doit au fait que, pour des raisons diverses, beaucoup d'entre nous ne pouvant plus réunir leur famille au grand complet, le souvenir des réunions familiales d'antan nous chagrine quelque peu.

Concernant la dualité Père Noël et Rois Mages, il est tout de même marrant de voir comment le premier s'est introduit si fort en Espagne -comme tu dis si bien, Sonia, grâce aux commerçants- alors que les seconds conservent toujours leur trône.

En ce qui concerne ton texte, Sonia, je dois dire qu'il est très bien écrit. Il a très peu de fautes d'orthographe (remercier, le Père Noël compte, quelques jours ensemble, c'est). En dehors de deux ou trois accents mal placés (j'espère, déjà, époque, essayant), seule l'utilisation de la préposition "à" est à corriger: "surprendre Papa Noël" et "voir son père déguisé". Autrement, félicitations pour ton français!

Merci à nouveau, Sonia pour ton intervention!
Víctor