En este grupo En todos

Foro de Francés

Víctor Pérez Pérez
Ingeniería técnica en telecomunicacion...
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 25/04/2010

Je sens qu'à ce train je risque de mettre les pieds dans le plat.

Ana Coretta
Licence ès lettres modernes fac...
Escrito por Ana Coretta
el 25/04/2010

Un tout petit quart d'heure de plus et je rejoins mon pied de lit; ce n'est pas le moment Víctor de perdre pied.

Víctor Pérez Pérez
Ingeniería técnica en telecomunicacion...
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 25/04/2010

Je ne peux pas me résister à vous rappeler ici la chanson de Brassens " La complainte des filles de joie ".

Car, même avec des pieds de grues
Car, même avec des pieds de grues
Fair' les cents pas le long des rues
Fair' les cents pas le long des rues
C'est fatigant pour les guibolles
Parole, parole
C'est fatigant pour les guibolles

Ana Coretta
Licence ès lettres modernes fac...
Escrito por Ana Coretta
el 25/04/2010

Ah! Bravo, je vois que tu reprends pied. J'ai bien cru que je devrais te remettre sur pied. C'est bien, tu es retombé sur tes pieds.

Ana Coretta
Licence ès lettres modernes fac...
Escrito por Ana Coretta
el 25/04/2010

Bon demain, je dois être sur le pied de guerre assez tôt. Au lieu d'aller travailler, j'aimerais bien aller à la pêche à pied ou bien faire une balade en bateau, mais pour ça, il faut avoir le pied marin.

Demain après-midi, je me joins avec vous pour continuer ce petit jeu.

Bonne nuit


Marisel Fernandez
Buenos Aires, Argent...
Escrito por Marisel Fernandez
el 25/04/2010

Salut à tous!
Merci Victor sur l'invitation!

Avoir le pied marin.
Oú l'enfant à pied.
Dès l'instant oú jái posé le pied hors dans l'avion.
Le pied lèger et la main tendue.
Donner un coupe de pied dans le monde de la mode.

Bisous à tous!

Marisel Fernandez
Buenos Aires, Argent...
Escrito por Marisel Fernandez
el 25/04/2010

Le Pied et Pey

Serge Pey n’a pas le permis de conduire.

Pour lui un poète, toujours sauvage, rit du permis de conduire, qui est délivré par l’Etat, qui

fonde donc l’Etat, et qui arrache à la terre et à ses chemins.

Pour Pey, un poète ne roule pas. Il marche. Il marche avec ses pieds, comme Rimbaud, il

frappe la terre avec ses pieds, comme la Joselito, car, pour lui, « un poème se fait avec les

Pieds et mème, comme la Bohême de Rimbaud, à la recontre du pied et du coeur.


Marisel Fernandez
Buenos Aires, Argent...
Escrito por Marisel Fernandez
el 25/04/2010

Pey, pas plus que Rimbaud, n’a le permis de conduire, mais, comme Rimbaud, il a un nom.

Ce nom, il le porte. Il le porte partout. Mais, tout autant, ce nom le porte. Son nom est ainsi

analogue à son pied, qui le relie aux pierres, à la terre, qui donc l’engage, mais aussi qui le

dégage, qui dégage.

Pey est de ces poètes qui savent que leur nom engage et dégage. Leur nom les engage, comme

le nom de tout homme, parce qu’il gage leur rapport au social. Mais le nom des poètes les

dégage, et dégage, parce que les poètes ne sont pas seulement désignés par leur nom, ils

créent leur nom en l’entendant, en le pensant, en le pesant, en le parlant, en le travaillant. Ils

sont les travailleurs de leur nom, dont ils font leur poème.

Pey fait résonner son nom d’appels d’Espagne, de pierre, de Peyolt, de paix, de père, et aussi,

tout ensemble, de pied. Par anagrammes et paronomases, par proximités et retournements

libres, sauvages, par chantier chanteur de sens, hors des oulipiens jeux de lettres, Pey et pied

s’appellent, comme ce qui engage et dégage.

S’invente ainsi un corps, ce que précisément Rimbaud nomme, à la fin des Illuminations, « le

dégagement rêvé», le corps même de Génie.


Marisel Fernandez
Buenos Aires, Argent...
Escrito por Marisel Fernandez
el 25/04/2010

Ce dégagement n’est pas le dégagement rugbystique même si Pey est du Sud-Ouest, terre du

Rugby et du Stade. Non. Pey n’a pas de mots assez durs pour le Stade, monstrueusement

étatique, et le pied de Pey n’est pas celui qui foule les pelouses très vertes sous les gradins et

les sifflets, mais celui de la Marche de la Poésie, qui invente la terre, comme « les îles », selon

lui, « inventent la mer

2 ».

Avec Pey nous sommes loin du sport, avec le corps, le vrai corps, rencontre rythmique du

nom et du pied, dans le coeur, par le coeur, et cette rencontre est, pour lui, comme pour

Rimbaud, dans l’aube, la « première entreprise

3 ».



Estreliña S. D.
Traducción e interpretación universida...
Escrito por Estreliña S. D.
el 26/04/2010

Bonjour! Si je n'ai pas mal compris "sur le pied de guerre" c'est "al pie del cañón" , c'est ça?

Ana Coretta
Licence ès lettres modernes fac...
Escrito por Ana Coretta
el 26/04/2010

Bonjour Esreliña,

Mon niveau d'espagnol laissant à désirer, je te donnerai à présent la défintion de l'expression " sur le pied de guerre ". C'est une expression adjectivale qui veut dire: Mobilisé , prêt à partir, à faire quelque chose.

Bonne continuation

Ana

Ana Coretta
Licence ès lettres modernes fac...
Escrito por Ana Coretta
el 26/04/2010

Bon, plus exactement c'est une locution adjectivale.

Víctor Pérez Pérez
Ingeniería técnica en telecomunicacion...
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 26/04/2010

Bonjour Estreliña,

L'équivalent espagnol de la locution "ê tre, se mettre sur le pied de guerre" est "estar en pie de guerra". Ce sont des locutions à réminiscence belliqueuse, malheureusement encore applicables littéralement de nos jours.

Quant à l'expression "al pie del cañón" (encore une perle! ) son équivalent français serait "à pied d'oeuvre" ou même "au pied du mur", locutions un peu plus constructives....

Víctor

Ana Coretta
Licence ès lettres modernes fac...
Escrito por Ana Coretta
el 26/04/2010

Bonjour et au revoir à la fois, je vais vous laisser car je dois mettre les pieds chez mon orthopédiste: horreur! J'ai les pieds plats et non pas le pied creux essentiel.


À tout à l'heure

Ana



Isabel L M
Historia universite de liege
Escrito por Isabel L M
el 26/04/2010

Bonsoir à tous

Comme je suis en pied de page, je me contenterai d´ôter mon chapeau devant tant de dextérité face à la langue française.

Alors, bon pied bon oeil, je vous souhaite une bonne soirée à tous
Isabel

JOSIANE
Escrito por JOSIANE
el 26/04/2010

« Víctor Pérez Pérez escribió:

L'équivalent espagnol de la locution "être, se mettre sur le pied de guerre" est "estar en pie de guerra". Ce sont des locutions à réminiscence belliqueuse, malheureusement encore applicables littéralement de nos jours. »



Bonjour à tous,
Effectivement, Víctor, on souhaiterait vraiment ne plus entendre ces expressions que de façon imagée.
Je ne peux pas ne pas citer Sabina. Cette chanson, version « libérrima » d’une chanson de Leonard Cohen est très puissante, selon moi :
« En pie de guerra el mártir y el desertor,
el tibio y el kamikaze,
puestos a desangrarnos tú contra yo,
¿Por qué no hacemos las paces?
»

Salut à tous!

Josiane

Víctor Pérez Pérez
Ingeniería técnica en telecomunicacion...
Escrito por Víctor Pérez Pérez
el 26/04/2010

Merci, Josiane, pour cette belle citation.
Les seigneurs de la guerre ne lâchent pas pied, hélas!
Víctor

Maryse Aguilar
Turismo uiversidad tecnologica cancun
Escrito por Maryse Aguilar
el 26/04/2010

Je viens de lire le message de Victor et je me retouve pieds et poings liés car vous nous avez déjá régalés de jolies expressions............ Il ne me reste pas grand chose á ajouter mais je vais essayer de participer a´ce débat sur un pied d'égalité et sans mettre les pieds dans le plat...
Attention, je suis sur le pied de guerre... J'ai bon pied bon oeil et aussi le pied marin et pas encore le pied dans la tombe, du moins je l'espére.......
Ne prenez pas tout au pied de la lettre, je venais juste vous faire un pied de nez avant de rejoindre mon pied á terre.....
A bientôt.........
MARYSE

Ana Coretta
Licence ès lettres modernes fac...
Escrito por Ana Coretta
el 26/04/2010

Tu ne viens jamais à mes rendez-vous, cette fois-ci, je vais te poser un lapin, ça te fera les pieds.

Ana

Maryse Aguilar
Turismo uiversidad tecnologica cancun
Escrito por Maryse Aguilar
el 26/04/2010

C'est qu'avec toi je ne sais pas sur quel pied danser!
Maryse